• De VENTOTENE à SCARIO

    Et alors !  J'vous avais laissés à VENTOTENE ? Ça remonte à quelques jours ça, déjà ! Depuis, on a fait un peu de chemin !

    De VENTOTENE à SCARIO

    Et encore, même après cet article, je s'rais encore en retard ! Parce que normalement, on devrait passer le détroit de MESSINE demain ou dans 2 jours selon les conditions de courant. Comme le courant y est alternatif, un coup je monte et un coup je descends (C'est sûr que pour des Bretons, ça paraît évident ce qu'je dis, mais pour les autres, c'est pas toujours acquis !!!), faut choisir son créneau.

    De VENTOTENE à SCARIO

    Bref. Après VENTOTENE, c'est l'île d'ISCHIA. Droit devant ! Pour peu que le cap soit bon !... J'voulais aller au port, moi... On a essayé FORO D'ISCHIA vu que j'y étais déjà allé et que ça m'plaisait bien. 90 € ils demandent ! Pour 1 seule petite nuit ! Bon. Après on a essayé le port de CASAMICCIOLA. Là, c'est 100 € qu'ils veulent ! Et 80 en négociant !!! C'est du grand n'importe quoi !

    De VENTOTENE à SCARIO

    Alors forcément, vous comprenez pourquoi on est encore en mer à cette heure tardive !

    De VENTOTENE à SCARIO

    On a finalement mouillé sous le château aragonais dans 3 mètres d'eau avec 25 mètres de chaîne et un orin ! Parce qu'il y a, au fond, des canalisations, des chaînes, des blocs de béton, bref, tout un tas de trucs qui me font dire que, non, non, la mer n'est pas une poubelle ! Mais en surface, c'est joli ! Ici, on ne sera que 3 bateaux.

    De VENTOTENE à SCARIO

    Au matin, dans un effort suprême qui lui aura quand même pris toute la nuit..., le ZEF est sur le point de dépasser sa bouée d'orin !

    De VENTOTENE à SCARIO

    On part tôt pour arriver tôt..., à c'qu'on croit !

    De VENTOTENE à SCARIO

    CAPRI droit devant. Pour peu que le cap soit bon ! Et puis le vent s'est levé. Plein Est ce qui fait que les 2 mouillages de l'île sont exposés. En plus le vent va monter vers 2 heures du matin qu'elles disent, les prévisions... Moi à 2 heures, normalement, je dors ! Alors si faut mouiller pour devoir repartir en pleine nuit... Autant continuer la route !

    De VENTOTENE à SCARIO

    Rencontre... J'voyais bien qu'on faisait une route de collision ! Pendant longtemps, je le voyais toujours nous viser... Puis il a fini par nous doubler sur notre avant !

    De VENTOTENE à SCARIO

    AGROPOLI, droit devant. Le cap a été bon. On arrive juste à temps pour y prendre une pendille...

    De VENTOTENE à SCARIO

    Et on a largué la pendille juste à temps avant que l'ormeggiattore n'arrive. Il est 5h30 ! Du matin ! Oui, oui !

    De VENTOTENE à SCARIO

    Une courte nuit à ACCIAROLI, ...

    De VENTOTENE à SCARIO

    ...Puis la route plein Sud se poursuit.

    De VENTOTENE à SCARIO

    On rase à le toucher le cap de POLICASTRO. Faut se rappeler qu'ici, en août 2016, on s'est pris un sale coup de vent avec des vagues aussi hautes que le ZEF ! Où disons aussi hautes que sa première barre de flèche ! (Le mousse me regarde d'un drôle d'air...). Bon. Disons aussi hautes que le balcon avant du ZEF. Des vaguelettes, quoi !

    De VENTOTENE à SCARIO

    Le mec dont on voit la tignasse blonde (Blanche ? Oui. Bon. Blond clair quoi...), ben c'est moi. Je suis en quart, en train de surveiller la route ! Certaines mauvaises langues pourraient dire que je regarde derrière... Ben c'est déjà au moins ça, de vérifier que ce qu'on vient de parcourir, ça s'est fait sans encombre !

    De VENTOTENE à SCARIO

    Ambiance sympa dans le petit port de SCARIO.

    Et voilà ! C'est fini !


  • Commentaires

    1
    anne
    Dimanche 16 Juin à 23:10

    Cette dernière photo est magnifique et fait rêver !

    Le calme, la tranquillité, la sérénité !

    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :