• Novembre 2015

    Le ZEF est sur le départ. Ses voiles sont à poste.

    Ce premier mois nous voit convoler d'escale en escales de Port Napoléon jusqu'à Livorno, en passant par Marseille, La Ciotat, St Mandrier, St Tropez, Cannes, Nice, San Remo, Loano, Genova, Santa Margherita Ligure et Lerici.

  • Coucou!

    Quand vous écrivez un commentaire ou un truc dans le livre d'or, si vous voulez que je sache qui vous êtes, soit vous mettez quelque chose que je suis sensé ne pas oublier (par exemple, la dernière personne avec qui j'ai fait boum, boum, boum, ou bien un surnom que je vous aurais affublé du style ZAZA ou FAFA ) soit votre nom en clair...

    Par exemple, il y a MYCO qui me fait des bisous. Super! Mais qui est MYCO?

    Bon.

    Sinon, normalement, je met le bateau à l'eau demain mercredi puis zou!

    A bientôt.

    Pierre (Je met mon prénom pour donner l'exemple, histoire que vous soyez sûr que c'est bien moi qui ait écrit ce texte).


    3 commentaires
  • Bon ben il flotte... Le changement de la vanne de refroidissement moteur a donc été faite dans les règles..., jusqu'à maintenant.

    En théorie, ce n'est pas aujourd’hui que je vais remplir mes cales d'eau salée... Je préfère le vin. Et le Bordeaux de surcroit.

    Le ZEF vole, un peu aidé par la grue...

    Le ZEF est à l'eau

    Le temps est gris, mais la pluie n'est qu'intermittente.

    Au quai d'accueil, itou pour le gris, mais sans la pluie :

    Le ZEF est à l'eau

    La suite est plus gaie...

    Le ZEF est à l'eau

    Vous remarquerez que le Zef a sa proue pointée vers le large. Ya plus ka. Demain je le grée. Ma première manœuvre en solo s'est bien déroulée. Faut dire que je n'ai eu qu' à me laisser porter par le vent jusque sur le ponton. Aucun mérite donc ! Bon je l'ai quand même amarré. Faut-le faire, non?

    Ce soir, je vais me faire des crêpes à la farine de châtaigne. Ça aussi faut le faire!

    Bon, Suzanne VEGA chante pour moi. J'adore.


    1 commentaire
  • Bon. D'abord, ne pas vous habituer à une mise à jour quotidienne. Je le fait parce que la WIFI de port Napoléon est bonne. Après, çà sera au bon vouloir du dieu de l'informatique !... Et Dieu sait (le vrai celui là) si l'informatique est capricieux.

    J'ai fini de gréer le bateau. Je n'ai rien fait tomber à l'eau et je ne me suis pas énervé ! Le génois est enroulé autour de son étai et la GV est dans son lazzy bag. J'ai installé les lignes de vie et gréé les pavillons : 1 pour Lyon, 1 pour la Camargue et 1 pour un club nautique de la Seyne-sur-Mer ou j'ai rencontré un autre Pierre très très sympathique. je ne l'ai jamais revu mais je porte son emblème.

    Le Zef a mis ses effets...

    La météo est splendide. J'ai compris comment m'habiller. Oui je sais, ce n'est pas ce que l'on retiendra. Mais bon. Entre un pull et une chemise, j'avais soit trop chaud, soit trop froid. Alors j'ai opté pour la nudité de la moitié supérieure. Pour la moitié inférieure, j'attends d'être en bonne compagnie !...

    Sur le port, il y a 2 bateaux que j'aime bien (entre tout ceux que j'aime déjà) :

    Le Zef a mis ses effets...

    Par exemple, ce joli caboteur. On le croirait taillé pour la contrebande. J'imagine son doux teuf-teuf lorsque, dans la nuit étoilé, il quitte son mouillage, les cales pleines de sirop qui rend gai, à destination de pays aux règles un peu trop rigides.

    Et celui là :

    Le Zef a mis ses effets...

    Une vraiment belle goélette, toute de noire vêtue, à l'image des Pen-duick. Son propriétaire compte la mener jusqu'en Patagonie, ou en Urugay..., je ne m'en souviens plus...Une jolie bête.

    Et pour finir, un clin d’œil au papi... Oui c'est mon père mais je l’appelle papi ! Un joli Fisher que quand il sera en Bretagne, il pourra affronter son doux climat !...

    Le Zef a mis ses effets...

     

     

     


    2 commentaires
  • Une bien belle journée pour débuter ce périple. Mer plate et sans vent. Pas de stress !

    De Port Napoléon à Marseille

    Même l'éolienne ne trouve pas assez d'air pour tourner.

    Mais la mer sait être parfois imprévisible. Pour témoin, ce 2 mâts, guère plus, à l'extrémité de la presqu'île du They...

    De Port Napoléon à Marseille

    Aujourd'hui, j'ai vraiment pu tester le radar. Une purée de pois s'est abattue sur l'eau, dès la sortie du golfe de Fos, même si, sur la photo, la brume lève un peu son voile.

    De Port Napoléon à Marseille

    Jusqu'à 10 nœuds de vent, plein Ouest, pour avancer doucement en vent arrière, voiles en ciseau. De mon poste de veille, le bateau me semble large. Des fois aussi large que long (!) ce qui m'angoisse un peu dans les manœuvres de port.

    De Port Napoléon à Marseille

    Mais, comme je l'ai souvent appris à mes dépens, je prépare tout à l'avance : amarre avant, arrière, la cravate sur le taquet du milieu, les défenses, la gaffe à portée de main, les chaussures, les gants, la bière, le pipi avant la manœuvre. Ça change... Parfois, avec Minh, on arrivait dans le port et jusque sur notre place sans même avoir commencé le début de cette liste...

    L'arrivée au vieux port, droit devant, sous un ciel qui se défait de sa brume.

    De Port Napoléon à Marseille

    L'escale phocéenne devrait durer jusqu'à lundi. Minh arrive de Lyon. Après, la météo annonce un petit mistral sur 1 jour. A voir...

     


    2 commentaires
  • Marseille au ponton du CNTL

    Une journée au soleil

    J'aime toujours autant cette position à l'entrée du port où tout le trafic se concentre.

    Une journée au soleil

    30 € en basse saison pour le Zef. C'est 42 € en été.

    Minh est donc venu passé un court WE. Jolie balade jusqu'au vallon des Auffes : un minuscule port ou s'amarrent les barques de pêche.

    Une journée au soleil

    Avec le soleil couchant, les couleurs sont vraiment belles...

    Une journée au soleil

    Une journée au soleil

    Quelques bateaux flânent...

    Une journée au soleil

    Derrière les 2 cardinales, l'île du château d'If, et en fond, celles du Frioul.

    Un peu avant, aux libations du midi, Minh et moi avons honoré les divinités !... Quelques roses pour EOLE et ZEPHYROS et une flûte de champagne pour POSEÏDON sans oublier DYONISOS qui fait que le champagne est bon, justement ! On ne sait jamais où la providence se dissimule et à quel moment elle décide de réapparaître à la croisée des chemins. La providence est partout. Dans le vent, dans la mer, une grosse vague qui éclate juste après être passée sous le bateau, un rocher que tu évites au dernier moment, etc...Pour moi, la providence s'est souvent révélée en de nombreuses situations. Certes, c'est peut être le fait du hasard, sauf que le hasard, moi, je n'y crois pas trop !...

    Une journée au soleil

    Pour un mois de novembre, la météo est clémente ! J'aimerais bien que ça dure encore un peu, avant de devoir affronter le froid, la pluie ou la neige. Va falloir que j'honore aussi Borée, le dieu du vent du nord qui amène le froid, Chioné, la déesse de la neige et Zeus, tant qu'à faire. j'ai pas fini de picoler du champagne !...

    Une journée au soleil

    Bon, je vous quitte avec ce soleil qui plonge derrière les îles du Frioul.

    Une journée au soleil


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique