• Un jour en mer...

    Entre SAVONA ET GENOVA.

    La mer est d'un calme absolu.

     

    Un jour en mer...

     

    Le vent est léger, discret, timide presque.

     

    Un jour en mer...

     

    Et dans ce doux zéphyr, le ZEF trace un fin sillon en symbiose totale avec son environnement.

     

    Un jour en mer...

     

    2,4 nœuds.

     

    Un jour en mer...

     

    J'aime tellement la Méditerranée dans ces instants !

     

    Un jour en mer...

     

    Le voyage prend alors une autre dimension.

     

    Un jour en mer...

     

    Le sillage est tellement ténu qu'on entend les cigales chanter au loin.

     

    Un jour en mer...

     

    J'aime quand le bateau avance sereinement.

     

    Un jour en mer...

     

    Ce n'est plus ni la vitesse ni la distance parcourue qui comptent. C'est seulement l'instant. Un instant de vie.

     

    Un jour en mer...

     

    Peut-être est-ce le premier et seul objectif d'un voyage en bateau : vivre. Simplement vivre. Peu importe la destination.

     

    Un jour en mer...

     

    Et c'est pour ça que le bateau a ce quelque chose d'incroyablement beau. On est à l'essentiel. Le superflu reste à terre. On peut s'abandonner au bateau, il va suivre le vent ! C'est tout. Il a presque son âme à lui.

     

    Un jour en mer...

     

    Voyager en camping-car peut amener aussi ce sentiment, mais il n'est pas possible de s'y abandonner ainsi... Ou pas longtemps !!! Lâcher le volant, on peut le faire. Mais à le lâcher trop longtemps, et on finit par rencontrer... Dieu.

     

    Un jour en mer...

     

    En bateau, rencontrer Dieu reste un chemin plus long. Sauf à s'aventurer dans certaines mers, ou dans certains vents !

     

    Un jour en mer...

     

    Quelle plénitude magnifique de l'esprit quand on avance sans but ! Pas d'objectif. Pas d'allusion à quelque chose qui pourrait arriver ou qu'on attend. Pas d'illusion non plus puisque le seul fait d'avancer, avec le vent, est déjà quasi surnaturel...

     

    Un jour en mer...

     

    - Dis... T'as bu ?

    - Non, parce que j'ai vu une bouteille de RICARD traîner dans un fond de coffre...

    - T'en as pris combien ?

    - 3 ? 4 ? 5 ?

    - Plus ?

     

    - Arghhh... Bien sûr que ça aurait aidé à réfléchir !!! Mais ceux qui me connaissent savent bien que c'est pas mon genre ! Et ceux qui ne me connaissent pas, ben y feraient mieux d'aller prendre 2 ou 3 anisettes. Ça les aiderait à comprendre !

     

    Voilà. C'est dans ces instants incroyables que le sens de la vie nous apparait ! Ici, entre SAVONA et GENOVA, tout à coup, on sait si on est fait pour vivre dans ce monde ou à côté ...

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :