• Poème...

    Poème...

    Le ZEF au cap Corse

     

    - Cette nuit, je me suis réveillé avec des vers dans la tête !

    - Des vers de terre ?

    - Non ! Des vers de poésie !

    - ... De la poésie de poète ?

    - Pffff !!! Ben oui !... Ignare va. Va faire dodo !

    (J'emprunte ces derniers mots à un gusse, se disant plaisancier... C'est ce qu'il m'a rétorqué quand je lui ai fait remarquer qu'il mouillait un peu trop près du ZEF !)

     

    Poème...

     Le ZEF à Santa Margharita

     

    Bon je vous les livre comme ça, en toute modestie ! Pardonnez du peu !

     

    Dans la chaleur de la vie, de l'espoir et de l'or

    du temps, quand tout va bien et que coulent les heures...

    A cet instant précis où le bateau rentre au port,

    il y a tout à coup comme quelqu'un qui se meurt !

     

    C'est un beau et frêle navire aux voiles ferlées

    qui, de la mer à la terre, se meut jusqu'ici.

    Dans un lourd silence, sur une eau à peine voilée,

    on entend cette clameur, comme autant de mercis !

     

    Car, par-delà cette vision enchanteresse,

    il y a au plus profond de cette coque vermoulue

    la peur et la misère, les relents de la détresse

    d'un équipage fourbu qui a vu Dieu, ou son élu !

     

     

    Poème...

     Le ZEF à PORTOFERRAIO


  • Commentaires

    1
    anne
    Dimanche 3 Février à 14:35

    Littérature, peinture, ... tu es un artiste (presque) complet. 

    A quand l'écriture d'un concerto pour vent et voile?

    bisous

      • Dimanche 3 Février à 17:41

        Comment ça, "presque" ???

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :