• La suite et la fin...

    Alors Paul est parti. Et Minh le bosco aussi ! Les mouillages qui roulent et ceux qui les parasitent par leur insouciance, leur désinvolture coupable voire leur incompétence, ben ça ne plaît pas. Vraiment pas. Ni à moi, ni au bosco. Y'a pas k'sa. Le bosco, l'avait des trucs à faire et on le mettait en retard... On ? C'est moi, ma façon d'avancer et la météo moins clémente ces jours-ci.

     

    La suite et la fin...

    A la voile sur fond de PORQUEROLLES

     

    La mer en été ? Oui... Bon... Mais pas les mouillages ! Ou alors les mouillages sans ces yachtmans du dimanche. Et ils sont nombreux !

     

    La suite et la fin...

    Mouillage un poil rouleur à l'Ile d'Or.

     

    La suite et la fin...

    L'Ile d'Or, coincée entre la rade d'AGAY et ST RAPHAEL.

     

    Le vrai problème, en été, c'est que t'as parfois pas le choix... Tu mouilles ou tu payes cher !

     

    La suite et la fin...

    Au petit matin, à PORQUEROLLES, la baie d'Alicastre, c'est calme. Mais ça va pas durer !

     

    Bon. Certains mouillages sont vraiment bien et malgré l'affluence, ça reste supportable et les nuits sont calmes.

     

    La suite et la fin...

    Coucher de soleil à PORQUEROLLES.

     

    Ça dépend souvent de la météo et, bien sûr, du comportement de ces trouducs en guinguette ! Oui... Je m'excuse de les avoir nommés ainsi ! Oui... Je sais. Il faut bien apprendre ! Et oui, je sais, comment veux-tu qu'ils apprennent sans se mêler avec les autres ? Oui. Mais bon. C'est comme au ski, quand tu sais pas, tu commences pas à faire des pistes noires, ni à t'arrêter pique-niquer au beau milieu de la piste et juste derrière une bosse, non ? Ben si ! En bateau, c'est ça. Ils pique-niquent derrière la bosse !

     

    La suite et la fin...

    Je ne me souviens plus si c'est lui qui a la priorité !!!

     

    Ça me rappelle ces jeunes qui avaient loué un voilier et qui s'entraînaient dans le port de LA CIOTAT, par fort mistral, à se faire des créneaux en marche arrière... Bien sûr, pour bien s'entraîner, ils faisaient leurs créneaux entre les bateaux déjà à quai... Et oui ! Si tu veux t'entraîner, faut bien commencer par casser les bateaux des autres !

     

    - Ah, quelle jeunesse ! Elle est belle, tiens !

    - Tu l'as dit, bouffi !

     

    La suite et la fin...

    Encore un mouillage légèrement rouleur. Ça roule pas beaucoup, mais ça roule longtemps !

     

    Je suis donc resté bloqué 4 jours à COGOLIN, puis pris d'un désir subit d'avancer à la voile, j'ai mis les bouts et suis allé, au moteur, mouiller dans la baie des Canoubiers, derrière le port de SAINT TROPEZ à 129 € la nuit, puis, au mouillage à l'Ile d'Or, pas loin des 61 € de SAINT RAPHAEL, et enfin dans la baie d'Alicastre, sur l'île de PORQUEROLLES, pas loin du port du même nom à 64 € et pas loin du port de HYERES au même tarif ! Ben tiens !

     

    La suite et la fin...

     

    La suite et la fin...

    Ruelles à LA CIOTAT

     

    Après, pour des raisons privées qui concernent le travail que je n'ai pas mais que je devrais avoir, j'ai accéléré pour me retrouver à PORT NAPOLÉON en moins de 2, j'ai désarmé le boat et suis rentré at home.

     

    La suite et la fin...

    Aujourd'hui, je m'éloigne lentement des Iles d'Hyères...

     

    Entre PORQUEROLLES et PORT NAP, beaucoup de moteur et peu de voile. Sauf sur l'ultime dernier bord, passé le cap Couronne, le vent, comme un signe, pour me dire que la mer sait être belle et généreuse, s'est mis à souffler au bon tempo. Le ZEF a alors accéléré et s'est débarrassé de ses 2 poursuivants.

     

    La suite et la fin...

    Au passage de l'Ile MAIRE

     

    Voilà. Ainsi s'achève ce petit tour de près de 860 miles en Med.

     

    A la prochaine ?

     

    La suite et la fin...

    Le ZEF a pris ses quartiers !

     


  • Commentaires

    1
    anne
    Vendredi 31 Août à 17:33

    les photos sont très belles.

    C'est quoi un mouillage "rouleur" ?

     

      • Samedi 1er Septembre à 14:12

        C'est un mouillage qui roule !

        Ah, ah, ah !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :