• De Ventotene à Ischia

    Je suis donc parti de VENTOTENE par un bon matin, un peu frisquet, avec un peu de houle de face, et... un peu de vent portant. Çà oui, il était portant : Plein vent arrière... Alors, la formule donne : PVA + HDF = PVOOM10HPA.

    Ne vous inquiétez pas, je traduit :

    Plein Vent Arrière + Houle De Face = Petite Vitesse Où On Met 10 Heures Pour Arriver.

    Résultat, je suis allé à ISCHIA au moteur ! Je dois être le seul bateau à voile de toute la Méditerranée à avoir parcouru toute l'Italie depuis SAN REMO quasiment qu'au moteur ! BRA-VO ! quand je vous disais que je mettais les voiles pour décorer. Je pense que je vais les hisser à Noël. Ça fera joli. Ça habillera le mat. Comme un grand sapin enneigé.

    Bon. Je suis arrivé à ISCHIA et reparti illico le lendemain après seulement 3 photos. D'abord parce que à ISCHIA (le port), ils ont oublié qu'on était en hiver. 50 € la nuit. Ah oui, j'ai pu négocier : je suis passé de 52 € à 50 €. RE BRAVO ! Ensuite parce que réellement la ville d'ISCHIA est à chier. C'est une grande rue commerçante dédiée au tourisme de masse et au porte monnaie bien rempli. Tout ce que j'aime. La grande plage devant la ville est envahie de baraques à frite, bars, etc... fermés pour la saison, et c'est d'une saleté repoussante. ISCHIA, c'est une façade tel un décor de cinéma et qu'il ne faut regarder que pendant la projection. Alors je me suis décidé (vite) de migrer vers un autre port de l'île : FORIO d'ISCHIA. Là, on est bien en hiver. le port a plein de place disponible, les ormeggiatoris sont sympas, et le tarif est normal : 35 € négocié une première fois à 30, puis à 25. En plus, ce qui ne gâte rien, le village est beaucoup plus plaisant.

    Donc, d'ISCHIA le port, je vous propose :

    De Ventotene à Ischia

    Bon, ben c'est un port et cette photo aurait pu être faite n'importe ou. On y voit des pins donc on pourrait dire qu'on se trouve en Bretagne ou dans les Landes.

    De Ventotene à Ischia

    Là on y voit des palmiers. On pourrait être aux caraïbes?

    De Ventotene à Ischia

    Et là ben, comme la première. Mais nous sommes bien à ISCHIA. L'entrée dans le port est spectaculaire, mais le spectacle s'arrête là.

    A bientôt.

    PS pour fifi : As-tu trouvé chaussure à ton pied?

     


  • Commentaires

    1
    RP
    Jeudi 17 Décembre 2015 à 15:46

     

    Quand il y a profusion, nécessité est de distinguer ce qui est répétitif et ce qui est spécifique.

     

    Souviens-toi qu'une fois déjà, dans le balancement des eaux de la Madrague, une voix montée des entrailles a déclaré sur le ton de l'exclamation désabusée : « Tous les ports se ressemblent ! » Vérité fort embarrassante. Elle signifie que sans l'éveil, la multiplicité mène à la confusion, à la banalisation et à la dépréciation. C'est ainsi que le καιρός - KAIΡΟΣ  se retire sur la pointe des pieds, non pas que quelque urgence l'appelle ailleurs, mais parce qu'il ne s'accorde pas avec la routine.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :