• De PALMAROLA à PONZA

    Quand on longe les côtes de PALMAROLA, il y a 2 mouillages. L'un au Nord et l'autre au Sud. On a délaissé celui du Nord parce que trop étroit à mon goût et trop de vie humaine ! C'est un comble... Il y a 5 ou 6 bateaux et 3 maisons (visibles... Les autres sont troglodytes...). Mais le vrai argument est que la houle y entre et que je n'aime pas le roulis pour dormir !

    De PALMAROLA à PONZA

    Donc on continu vers le mouillage du Sud. Celui de la Cala Brigantina..., en prenant soin d'éviter tous les écueils qui jalonnent cette portion de côte !

    De PALMAROLA à PONZA

    Au Sud, donc, quand on arrive, il n'y a que 2 bateaux. Et pas un chat ailleurs. C'est paumé à souhait ! Les falaises sont magnifiques et côté sauvage, on est servi !

    De PALMAROLA à PONZA

    Le seul défaut des mouillages, c'est qu'on y trouve pas une borne électrique et une prise d'eau !!! L'avantage, c'est que c'est pas cher. Alors on s'fait une veillée à la bougie. C'est pas mal non plus !

    De PALMAROLA à PONZA

    Au matin... Ben c'est joli comme coin, non ? La mer est plate, pas de vent.

    De PALMAROLA à PONZA

    Les falaises nous surplombent. Et les mouettes nous cassent les oreilles !

    De PALMAROLA à PONZA

    Une ballade à terre s'impose... Mais en fait de terre, il n'y a nulle part où débarquer ! Juste une petite langue de galets.

    De PALMAROLA à PONZA

    On en fait vite le tour...

    De PALMAROLA à PONZA

    C'est nous !

    De PALMAROLA à PONZA

    Comme il n'y a pas d'endroits pour faire ses courses, boire une petite bière et jeter nos poubelles (Ah si... J'ai trouvé un coin de roche où je me suis dit que ce sont les mouettes qui nous débarrasseront de nos déchets !... C'est sûr qu'elles vont avoir un peu de mal avec la bouteille en plastique... Et que de toutes façons, il y en a tellement par ici...). Donc, comme il y a rien dans ce trou perdu, on repart en annexe visiter les recoins au milieu des rochers. Le mousse dit que ça ressemble (un peu) à la baie d'Along !

    De PALMAROLA à PONZA

    L'eau est translucide et invite à la baignade...

    De PALMAROLA à PONZA

    Mais la piscine est colonisée par ce genre de bestioles... Qu'on dirait bien que ce ne sont pas des trucs à manger en fricassée !

    De PALMAROLA à PONZA

    Alors, après 2,5 miles à la rame (pour ne pas troubler le silence du lieu), retour à la barque !

    De PALMAROLA à PONZA

    Le ZEF fait le caméléon...

    De PALMAROLA à PONZA

    Bon. On a fini par le retrouver ! Sale bête, va !

    De PALMAROLA à PONZA

    Je n'ai pas eu besoin de tirer sur l'orin pour remonter l'ancre, mais une précaution vaut mieux que pas.

    6 petits miles pour rejoindre PONZA. Et c'est dans ce court parcours que le mousse trouve un moyen sympa pour s'ouvrir une veine sur une des marches de la descente d'escalier vers le carré ! Ça gicle de partout ! Heureusement que j'ai dans la trousse à pharmacie une scie à bois (pour l'os !) et un chalumeau pour cautériser le tout ! Bon. Le mousse n'a pas adhéré à ma méthode de soins ! Il a préféré un truc classique avec des pansements et tout et tout. Bah !

    Et pour le truc des poubelles... Évidemment que c'est une blague ! Sauf pour les bouteilles qui traînent de partout ! La mer se meurt ! D'ailleurs, est-ce une des causes ? Depuis le départ de PORT NAP, on a pas vu un seul dauphin ! Rien d'animal dans l'eau ! Sauf des méduses !

     


  • Commentaires

    1
    anne
    Mardi 11 Juin à 18:01

    C'est magnifique !!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :