• De LA CIOTAT à CANNES

     

    Un joli calamar...

     

    Encore un bon p'tit vent dans le dos pour passer SICIÉ et atteindre le mouillage de SAINT-MANDRIER.

     

    Au fond, les îles des EMBIEZ.

     

    Bien sûr, fallait s'y attendre, le mouillage est colonisé par des bouées privées... Y'a plus qu'un tout petit coin pour poser son ancre... Là-bas, oui, oui, en plein milieu de la baie. Bref. Tu payes le port (54 €) ou tu dégages !

     

    Alors on est allé à TOULON pour payer un peu moins cher (48 € quand même !).

     

    Le port de TOULON est en travaux...

     

    ...Alors les marineros du coin nous ont installé sur un bout de ponton flottant.

     

    Voilà. Rien de plus. 30 miles. C'est tout.

     

    Avec 22 miles de plus, on atteint PORQUEROLLES et la baie d'Alicastre, tout à l'Est, là-bas, là où le soleil se lève. Mais y'a rien de nouveau. Le soleil se lève ici comme depuis des lunes ! Bon. Le mouillage est toujours aussi plaisant.

     

    Coucher de soleil sur le mouillage...

     

    On aurait bien paresser une nuit de plus ici, mais le vent, et mon ancre qui chasse... Je suis bien le seul, tiens, à voir mon ancre chasser !!! 30 mètres de chaîne dans 4 mètres d'eau ! Et puis quoi encore ?

     

    Oui. Cette photo n'a rien à voir avec l'article. Ce sont de jolis tournesols pas loin de Port Nap. Mais c'est un peu de poésie avant d'attaquer le paragraphe suivant !...

     

    Ben quoi ? Ah oui ! Plus de WC. Tout est bouché ! Mais vraiment... Par des couches de calcaire qui ont réduit le diamètre intérieur du tuyau à pas grand-chose... Alors, même en pompant, ben le truc de toi reste dans le tuyau. Bon. J'vais pas vous faire un dessin en sépia, quand même... J'ai dû y mettre les mains dedans. Oui ! Et ça m'a pas enchanté ! Heureusement qu'on a mangé que d'la salade ! Avec le Ricard de l'apéro, bricoler dans la pièce d'eau aurait presque pu en devenir agréable...

     

    Au départ de PORQUEROLLES, ça pulse un peu !

     

    Bon. Et avec 56 miles de plus, ça donne quoi ? SAINT-TROP ! Mais pas au port où, pour un bateau de ma taille, enfin, de la taille du bateau, quoi, vous m'avez compris, hein, ce n'est que 129 € pour une nuit. Oui. Je le réécris : 1 nuit ! Alors qu'au mouillage, c'est gratuit !

     

    On arrive enfin à SAINT-TROPEZ. On mouille juste devant l'entrée du port.

     

    L'un des deux Atlantes qui supportent le portique de la domus du maire de TOULON. C'est aussi un peu la figure que j'ai en arrivant à SAINT-TROP !!!

     

    Bon. S'ils veulent le garder pour eux tout seuls, leur port, ou pour les potes d'Emmanuel, et ils sont nombreux en cette saison, alors qu'ils le gardent ! Quand je pense qu'il y a à peine 30 ans..., oui une bagatelle.., la 1ère nuit était offerte ! Mais là, j'vais vous dire... Si c'est pour me retrouver avec la clique du 1er et second cercle de l'Emmanuel, ben, je m'en sentirais vraiment pas flatté ! Dire que toutes ces gens se lavent les mains avant et après avoir fait pipi ! Et même qu'ils se talquent le bout du tuyau avec du papier de soie ! Certains le font aussi avec des billets de 100 que l'Emmanuel leur a filés ! Bon. Peut-être que la LEFFE que j'ai ingurgitée me fait dire des choses ???

     

    Le mousse jardinier en plein délire aromatique !...

     

    Enfin... Avec 29 miles de plus, on tombe dans l'hystérie cannoise ! Mais c'est pas la faute à CANNES... C'est que la FRANCE a gagné la coupe du monde. Ils étaient 11 sur le terrain, ou à peine plus, et après 4 buts, c'est comme si tous les gens avaient gagné ! Ca crie, ça hurle, ça chante... On est champion du monde qu'ils disent ! Oui. Mais on est champion du monde que dans le foot ! Parce que dans tous les autres sujets, politique, social, pauvreté, et j'en passe, on s'est même pas qualifié ! Ben oui... C'est pas donné à tout le monde d'être champion !... Allez les Bleus !

     

    Le radeau de la Méduse version cannoise !

     

    Bon. Il est 1 heure du mat'. Et c'est complètement fou, mais ici, à CANNES, le concert hystérique des klaxons qui fête la victoire des Bleus se poursuit dans la rue !!! Et moi qui ne suis sociologue de rien, je me dis que c'est pas possible d'être aussi heureux après une simple victoire au foot. On n'a pas gagné la guerre quand même, hein ? En fait, les gens sont content pour une fois. Sous-entendu, plus les gens ont été frustrés de plein de choses avant, et plus ils sont, aujourd'hui, content longtemps ! On peut donc décemment attribuer cette folie collective à toutes les frustrations des jours, mois, années passées. Et donc, on applaudit aujourd'hui tout ce qu'on a raté hier. Et donc, vue l'ampleur et la durée des applaudissements, c'est qu'il y a eu pas mal de trucs de ratés. Je préconise donc que l'Emmanuel retourne au turbin, et, qu'après son train de réforme pour quelques uns, il s'attaque au train de ceux qui le prennent, justement ! C'est tout ce que j'avais à dire. Et j'avais envie de le dire. Na. Et re na !

     

    Ambiance à CANNES. Le ZEF montre son nez. Il aimerait bien aller guincher au Casino !

     

    Sinon, quand je redeviens un sujet à sa Majesté, je dirais qu'on a de la chance depuis 1 semaine qu'on navigue sur la Grande Bleue : on a toujours eu du vent pour avancer ! Parfois dans le nez, mais le plus souvent dans le dos. Et c'est vachement bien quand le moteur ne ronronne pas dans les oreilles.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :